2 ème Réunion départementale - Aix en Provence - 13 - ufml - 23 mars 2013

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

2 ème Réunion départementale - Aix - Marseille - 13 - UFML - 23 mars 2013

aix en provence 2

Invitation

 

par le dr dominique thiers-bautrant, vice présidente ufml
Dominique Thiers

La 2ème réunion de l’UFML s’est tenue prés d’Aix en Provence samedi 23 mars.
Organisée par Heloise Rose, déléguée départementale du 13, et Patrice Halimi (excusé au bloc, dés le début de la réunion) en présence du président Jerôme Marty, de Philippe Letertre, vice président d’honneur et des membres du bureau.
Le professeur Ridings, chef de service d’ophtalmologie a été excusé mais a confirmé son total et entier soutien à notre cause.

La séance s’est ouverte sur la présentation très claire et didactique de Philippe Letertre sur la fin du monopole de la sécurité Sociale et la nécessaire mise en conformité que devront effectuer les autorités française avec les lois européennes.
La réalité de ces affirmations qui, hier encore tenait aux yeux de certains davantage de l’affabulation que d’une vérité, a fortement ébranlé l’auditoire et suscité de nombreuses questions.
Heloise Rose a ensuite présenté l’avenant 8, en insistant sur les inexactitudes qui en sont à l'origine tout autant que la gravité de ses conséquences, ou les risques que ferait courir la signature du CAS. Le débat a été mené de façon très interactive avec les participants, animé par le bureau. Questions et commentaires ont été très nombreux.
Il apparait clairement que, même très motivés, les médecins sont globalement mal informés sur les textes exacts et leurs implications, ont une méconnaissance profonde des rouages conventionnels et administratifs, ce que savent pertinemment les tutelles et qui a largement permis aux syndicats de soumettre depuis 30 ans la profession à leur propre influence et à celle grandissante des caisses et de l’Etat jusqu’à la situation extrême que nous connaissons aujourd’hui.
Le nécessaire réveil est de fait douloureux.
Les actions concrètes soutenues par UFML telles que Syndicaction, ClassAction ont été détaillées et des documents précis ont été mis à la disposition des participants.
Cette soirée a permis de mesurer l’étendue de la tâche d’information que nous devons mener sans relâche.

Les participants sont repartis convaincus, oubliant pour certains les timides tentations de signer un CAS mortifère, mais nouveaux porte drapeaux de l’UFML et prêts à s’engager dans le combat.

Prochainement, nous mettrons en place sur la région d’autres réunions au sein des établissements de soins, afin d’aller encore et toujours porter l’information, seule à même d’amener la profession à relever la tête.
Merci à tous.

Partagez cet article

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
AddThis Social Bookmark Button

Participant à cette conversation

Commentaires (1)

Ajouter vos commentaires

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères
conditions d'utilisation.