Garches ou la lutte contre une médecine aux ordres

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

par le dr jérôme marty, président de l'ufml

communique de presseL’UFML souhaite exprimer une nouvelle fois (cf communiqué de presse du 30 juin) son profond soutien et sa solidarité aux parents grévistes de la faim et à l’équipe soignante du Dr Delépine de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches qui ont été confrontés à un bataillon de CRS le dimanche 6 juillet aux alentours de 5 heures du matin.

La décision de Martin Hirsch, directeur de l'AP-HP, d'envoyer les forces de l’ordre contre les quatre grévistes de la faim trahit la volonté de l’administration de passer en force. Par ce geste, ce sont à la fois l'indépendance des médecins et la liberté de choix de traitement académique des patients qui sont foulées aux pieds. L'usage délibéré de la force au lieu de la discussion fait sourdement écho au refus du ministère d’écouter les réclamations des grévistes de la faim. L’heure n’est pas à la discussion, mais à l’obéissance et la soumission totales des médecins.

Partagez cet article

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
AddThis Social Bookmark Button

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères
conditions d'utilisation.