Courrier envoyé à @MarisolTouraine par la Ligue des droits de l'homme concernant la restriction du droit de visite des familles des enfants hospitalisés à Garches

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

ligue-des-droits-de-l-hommeIntervention de la Ligue des Droits de l'Homme adressée au ministère de la Santé concernant la restriction du droit de visite des familles des enfants hospitalisés à Garches.

Partagez cet article

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
AddThis Social Bookmark Button

Participant à cette conversation

Commentaires (2)

  • Invité (Julie)

    Permalien

    Merci pour votre action! C'est quand même effrayant qu'il faille expliquer à cette femme que oui c'est anxiogène pour un enfant malade de se retrouver seul à l'hôpital et que pour qu'il ait des chances de guérir, il a besoin que son entourage soit présent pour lui, que c'est essentiel à la base pour son développement psycho-affectif mais que ça devient primordial pour lutter contre une maladie grave. Et ça se dit ministre? Y'a t'il encore une maman ou juste un être humain qui sommeille en elle ou juste une politicienne aux abois? C'est effrayant...

  • Invité (Jean-François HUET)

    Permalien

    Bonjour,
    Comme tous les hôpitaux publics il y a de forte chance que celui de Garches soit dans une mouise financière indescriptible. Le regroupement de son service d'oncologie avec un autre obéit à des considérations de gestion économique pure. Pourtant, soyez certains que vous n'entendrez JAMAIS un administrateur public admettre ces difficultés économiques "il ne faut pas que cela soit dit" L'administration préférera en toutes circonstances invoquer des raisons prétentieuses pseudo scientifiques pseudo humanitaires ou pseudo solidaires plutôt que d'admettre face aux usagers les difficultés économiques dans lesquelles elle se trouve. C'est ce qui s'est passé pour le service d'oncologie de Garches pour lequel "on" a essayé de convaincre les patients qu'ils seraient mieux soignés dans un autre service avec des "protocoles" plus modernes, quitte a faire prendre le Dr Delépine chef du service qu'on avait décidé de fermer pour une vieille bique attardée Aucune évaluation des résultats obtenus par ses traitement n'a été fait, faute moyen intellectuels et matériels pour l'effectuer.
    Il s'agissait de fermer ce service sans en avouer le motif évident qui est la mouise financière préoccupante de toute l'hospitalisation publique.
    Dire la vérité, féliciter le Dr Delépine pour l'ensemble de sa carrière réunir les patients et leur présenter leurs nouveaux thérapeutes en les assurant de leur suivi médical...
    terminer par un buffet campagnard , ou un gouter pour les enfants, une accolade de MST au Dr Delépine ... quelques larmes écrasées furtivement de la part de notre valeureuse consoeur et c'était bon..... mais quand on est un petit technocrate de merde con et prétentieux ... on ne sait pas faire ça

Ajouter vos commentaires

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères
conditions d'utilisation.